Je vais bien, tout va bien (ou presque)

L’Ecopsychologie : à la rencontre de la Nature en nous

En prônant le renforcement du lien émotionnel entre les êtres humains et le vivant, l’écopsychologie met en avant l’existence d’un soutien mutuel entre l’espèce humaine et le monde naturel.

Courant de la psychologie qui prône la connexion permanente entre l’humain et la nature, l’écopsychologie est une invitation à se transformer soi-même pour transformer le monde.

Dans une autre vie, Alexandra Musseau était journaliste et communicante. A 40 ans, elle éprouve le besoin de « se rapprocher de la vie » et fait « un saut quantique » en opérant une reconversion. Portée par « une quête intérieure », cette adepte de méditation, de yoga mais aussi de philosophie bouddhiste, s’installe comme thérapeute et praticienne en EFT clinique, pour Emotional Freedom Techniques ou Techniques de libération émotionnelle. Une approche psychocorporelle qu’elle enrichit en se spécialisant en Matrix Reimprinting (Réancodage de la matrice). « Quand l’une libère le langage somatique, l’autre le répare ». En 2019, alors que « l’hypersensible » en elle est « dévastée par la maltraitance que l’on inflige à la planète », celle qui parle aux arbres depuis son enfance se tourne vers l’écopsychologie. « Une approche de la psychologie qui permet de se rappeler que l’on appartient à la nature, ce que l’humain a oublié ».

La nature, le vivant en nous

En prônant le renforcement du lien émotionnel entre les êtres humains et le vivant au sens large, l’écopsychologie met en avant l’existence d’un soutien mutuel entre l’espèce humaine et le monde naturel, pour transformer la conscience. « Si la planète va mal, l’humain ne peut pas aller bien. Notre système autonome nous connecte en permanence à la nature. Quand les arbres et les végétaux sont stressés, nous ressentons ce stress », développe l’écothérapeute marseillaise. Un concept que prônait déjà le psychanalyste Carl Gustav Jung, qui dénonçait « la dérive rationaliste du monde moderne qui conduit les êtres humains à se vivre comme séparés de la nature ». Avec l’écopsychologie, le dualisme tombe, considérant que tout est un tout, et que nous faisons partie intégrante de ce tout en interaction constante. Sous ce prisme, nos sensations et nos émotions, « cette nature en nous dont nous croyons devoir nous protéger », y sont abordées comme étant l’expression du vivant, invitant chacun.e à comprendre leur langage en s’extirpant du mental pour mieux revenir au corps et à son expression naturelle. « Une école du lien pour se reconnecter à soi, à sa puissance, aux autres et à son environnement », qui vise à se transformer soi-même en vue de transformer le monde.

www.alex21481.wixsite.com

Je partage cet article :

Facebook
LinkedIn
Email
Print
Dans la même rubrique
Le So good Maïf festival fait son retour en septembre pour une deuxième fiesta où "le flippe" laisse place à "une opportunité de pouvoir construire autrement", dixit son co-fondateur, Loic Yviquel ....
Selon le Docteur niçois Véronique Mondain, "nous sommes dans une phase où il est impossible de considérer que le respect de seuils d’usage des pesticides puisse nous protéger"....
Pierre Bellagambi, PDG de Qista, est prêt à apporter son soutien et son expertise dans la lutte anti-moustique durable et sans pesticide lors des JO 2024....
En s'ancrant dans la sororité, le mouvement marseillais invite les femmes à impact à prendre leur place dans la société et dans le monde....
A l’heure où les villes annoncent des objectifs toujours plus ambitieux en matière de plantation d’arbres (308 000 grands arbres et 300 000 arbres de petites taille pour Marseille…), les outils intelligentes de Natural Solutions...

LA QUINZAINE !

La newsletter de Maintenant 
c’est le rendez-vous hebdo de votre e-média de l’acclimat’Action 
🌏 sur Aix-Marseille-Provence.