Sandrine Motte : « Mettons le temps de la sobriété hydrique en marche accélérée ! »

La vallée de la Durance dans les Alpes, d'où s'achemine l'approvisionnement en eau sur le territoire. Photo : François Roux
A l'occasion de la Journée mondiale de l'eau, la Directrice Générale de la Société Eaux de Marseille signe une tribune libre pour Maintenant.
La vallée de la Durance dans les Alpes, d'où s'achemine l'eau pour alimenter le territoire en eau potable. Photo : iStock
Tribune libre rédigée à l’occasion de la Journée mondiale de l’Eau par Sandrine Motte, Directrice générale de la Société Eaux de Marseille, qui gère la distribution en eau potable dans 70 communes de la Métropole Aix-Marseille-Provence, soit 1,5 millions d’usagers.

Au 19ème siècle, nos anciens avaient pris la mesure des enjeux de l’eau et fait le choix clairvoyant de construire le canal de Marseille pour amener l’eau de la Durance dans la cité phocéenne. Puis, les infrastructures n’ont cessé d’évoluer pour garantir à chacun un accès permanent à une eau potable d’excellente qualité. Cette eau du robinet qui provient d’une ressource exceptionnelle, les Alpes, et qui bénéficie de traitements à la pointe de la technologie, notamment avec l’ozone, pour garantir une désinfection parfaite et éviter de générer du goût. Une eau si bonne pour la santé qu’elle peut être utilisée pour les biberons des nouveaux-nés.

L’eau est particulièrement exposée aux conséquences du dérèglement climatique. Le dernier épisode de sécheresse que nous avons traversé nous a tous rappelé que l’eau est précieuse et que nous devons la préserver. Il en va de notre avenir. Nous sommes désormais entrés dans le temps de la sobriété hydrique.

Cette prise de conscience collective est une chance, une opportunité de revoir notre relation à l’eau et conduire à son utilisation raisonnée. Il est donc essentiel que les particuliers et les industriels aient une meilleure connaissance de leur consommation.

Ces dernières années, la Métropole Aix-Marseille-Provence a fait le choix de déployer le télérelevé pour garantir l’adéquation des besoins et des ressources en eau du territoire. Ainsi, la Société des Eaux de Marseille gère aujourd’hui un parc de 240 000 compteurs “intelligents” qui favorise les économies d’eau.

Pour aller plus loin, la Société des Eaux de Marseille met à disposition une application de suivi et d’alerte des consommations. Le client est par exemple, systématiquement averti en cas d’écoulement permanent d’eau après deux jours. Sur une année, ce ne sont pas moins de 47 000 alertes d’anomalies de consommation qui ont été adressées !

Mettre en marche accélérée le temps de la sobriété hydrique, c’est notamment adopter des nouvelles technologies qui permettent d’utiliser l’eau de façon plus intelligente. A titre d’exemple, nous savons gérer la détection des fuites sur les réseaux d’eau grâce à l’intelligence artificielle et les capteurs digitaux. Un savoir-faire grâce auquel le rendement du réseau de Marseille est de 88%, quand la moyenne nationale est de 80 %.

Nous savons recycler les eaux usées, comme nous l’avons expérimenté sur la station d’épuration de Châteauneuf-les-Martigues. Grâce à un pilote qui permet de traiter l’eau en sortie de station, pour pouvoir la réutiliser dans le cadre d’autres usages fonctionnels sur le site lui-même. Cette expérience est un premier pas vers le développement de ces dispositifs sur différentes installations.

Alors, passons à l’échelle supérieure. Chacun d’entre nous porte une part de responsabilité. La meilleure compréhension de l’eau et de ses enjeux nous incitera à revoir nos habitudes d’usage. Il est également essentiel de penser la gestion de l’eau de manière systémique. Elle conditionne la qualité de vie d’aujourd’hui et de demain sur notre territoire si précieux. Alors remontons-nous les manches pour relever tous ensemble le défi de l’eau !

 

Je partage cet article :

Facebook
LinkedIn
Email
Print
Dans la même rubrique
Pour le représentant aixois de The Shift Project, l’électrification des véhicules est indispensable et doit être accélérée en France et en Europe....
La Cité des transitions de Marseille organise un débat sur l'Europe des transitions avec les candidats locaux aux élections européennes le 29 mai à l'Artplexe sur la Canebière....
Du volet social au volet écologique, l’Alimentation durable et l’Europe s’érige comme le thème central d’une grande campagne de mobilisation nationale lancée par l'association marseillaise en faveur du vote européen chez les jeunes....
Depuis l'annonce de son lancement en juillet 2022, La Cité des Transitions à Marseille se faisait désirer. Avec l'arrivée de Marianne Morini, elle s'apprêt à passer à l'action....
Selon le Docteur niçois Véronique Mondain, "nous sommes dans une phase où il est impossible de considérer que le respect de seuils d’usage des pesticides puisse nous protéger"....
En rade d'idées originales pour sensibiliser vos collaborateurs aux enjeux climatiques ? Maintenant vous présente 10 ateliers ludiques déployés sur Aix-Marseille....

LA QUINZAINE !

La newsletter de Maintenant 
c’est le rendez-vous hebdo de votre e-média de l’acclimat’Action 
🌏 sur Aix-Marseille-Provence.